• 1. Les as de la peinture sur verre

    1. Les as de la peinture sur verre

     

    "Eté", par Ivan Lackovic Croata (la carte postale est un peu piquée)

     

     

    Les peintres-paysans (ou plutôt paysans-peintres!) apparaissent dans la campagne yougoslave, en pleine "Mittel Europa", avant le début de la seconde guerre mondiale. Vous imaginez les agriculteurs de votre région prenant en nombre un pinceau? Dans mon coin (appelé le Bas-Léon), haut-lieu de tradition paysanne pourtant, où les sols des fermes ont longtemps été en terre battue, et les vaches gardées l'été dans les champs par les enfants, cette association peintre-paysan aurait paru totalement saugrenue, et l'artiste en sabots rapidement moqué.

    Mais dans la vallée de la Drave ("la Podravina"), à l'est de Zagreb, un mouvement pictural va naître. Son chef de file s'appelle Ivan Generalic. Il va développer une technique spectaculaire: la peinture sur verre (pas le verre à boire, le verre plat comme une vitre!). Le truc: au lieu de peindre comme à l'habitude en premier lieu le fond du tableau (le ciel, l'arrière-plan...), il va commencer par peindre sur le verre les détails du premier plan (personnages, arbres ou animaux). Il va laisser sécher et supprimer tous les traits de pinceaux un peu grossiers. Il va procéder de la même manière, couche après couche, en s'éloignant du premier plan, pour terminer par l'arrière-plan. Champion, non? Au final, grâce au verre, une luminosité et une flamboyance des couleurs incomparables.

    Mijo Kovacic dit: "On arrive à peindre plus rapidement sur toile, mais impossible d'y mettre autant de détails. Sur verre, on réussit à faire apparaître beaucoup mieux et beaucoup plus nettement les détails. Et les gens préfèrent ça."

    1. Les as de la peinture sur verre

     

    Ivan Lackovic dans son atelier en 1973: voici percé le secret de la peinture sur verre!

    Tous les peintres naïfs yougoslaves ne peindront pas leurs huiles sur verre, mais cette technique restera leur brillante signature. Peu à peu dans ce petit blog, on va s'aventurer dans la campagne croate, et même slovène, serbe ou monténégrine. On va se promener dans les hameaux de la Podravina, à la rencontre des paysans-peintres. Chiche!

    Cébizar Lémek (cebizarlemek.eklablog.com)

    1. Les as de la peinture sur verre

     

    "Fleurs bleues", par Josip Kovacic (1976)


  • Commentaires

    1
    Irali
    Mardi 22 Mars 2016 à 23:38

    Dear Sir,

    I am writing a book about glass painting. I would like to receive a photography of a painting on glass

    to illustrate my little book.

    Could you send me a photography  (Fleurs bleues) par Josip Kovacic.

    Thank you for your help.

    My best regards.

    Dr. Irali Jean-Pierre

     

      • Mercredi 23 Mars 2016 à 20:54

        Dear Mr Irali,

        unfortunately, I have no painting on glass at home. It is very difficult to find painting on glass in France (best known in Italy or Germany). Nobody knows it. I have seen a painter on glass at the Art naïf festival in Verneuil sur Avre some years ago. The picture of "fleurs bleues" by Kovacic is a postcard I had bought in 1981.

        I am glad to have received your message, the first in my blog.

        My best regards,

        Claude Kervern

    2
    Brozek
    Mercredi 16 Novembre 2016 à 02:28
    Merci pour ce blog
    En fait un livre sur l'école de Hlebine a été édité dans les années 80
    De plus l'ex musée Max Fourny maintenant Halle Saint Pierre en présentait toute une collection
    J'ignore ce qu'elle est devenue car maintenant c'est un lieu d'exposition sur l'art brut de très bon niveau d'ailleurs
    Sinon je possède un tableau de Z. Platisa représentant un paysan gaucher fendant du bois
    Acheté aux puces de st Ouen fin années 80

    Cordialement
    Katia Brozek
    3
    Jeudi 17 Novembre 2016 à 20:42

    Bonsoir,

    merci pour votre commentaire (ceux-ci sont assez rares et me surprennent toujours). C'est vrai que je continue à rechercher des livres sur l'art naïf, surtout le yougoslave, et les ouvrages les plus nombreux sont des années '70. J'espère me rendre un jour en Croatie voir le musée national d'art naïf de Zagreb. Il y en a un autre à Hlebine. Je n'ai pas encore vu celui de Laval, c'est dire! Je ne connais pas Z. Platisa, mais serais heureux si vous m'en adressiez une photo.

    Cordialement,

    Claude Kervern

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :